You are here

Lignes de défense

Subscribe to Lignes de défense feed
L'actualité de la défense d'Ouest en Est
Updated: 1 week 5 days ago

Pas de remise de képis blancs à Rennes, la faute à la pandémie

Mon, 31/08/2020 - 09:20

"Ce n'est que partie remise", assure-t-on à Aubagne. Mais la décision préfectorale de ne pas autoriser la cérémonie de remise de képis blancs déçoit malgré tout.

Cette cérémonie devait se tenir à Rennes, sur la place du Parlement de Bretagne, le 8 septembre. Voir mon post ici.

Pour cause de contraintes sanitaires, elle a été annulée. Tout comme la venue de la musique et le déplacement des organismes de recrutement.

La remise de képis blancs aux nouveaux légionnaires aura donc lieu à Castelnaudary, avec une marche autour du camp et une cérémonie en petit comité.                                                                                                  

 

Categories: Défense

Le 3e RIMa va célébrer 50 ans d'engagement en opex

Sun, 30/08/2020 - 11:05

Depuis 50 ans, le 3e régiment d'infanterie de marine de Vannes fréquente tous les théâtres d'opérations extérieures sur lesquels les armées françaises sont engagés. Pour marquer cette belle longévité, le régiment organise un spectacle le 11 septembre.

Rendez-vous sur les remparts de la cité morbihanaise à 21h. C'est gratuit mais il faudra porter le masque.

Categories: Défense

Un officier français mis en examen pour trahison (au profit de la Russie?)

Sun, 30/08/2020 - 10:26

Invitée ce dimanche matin du "Grand Rendez-vous" sur Europe 1, la ministre des Armées Florence Parly a confirmé l'arrestation d'un lieutenant-colonel français soupçonné d'avoir communiqué des informations ultra-sensibles aux Russes. "Des faits de nature à causer de graves failles de sécurité", selon le ministère.

Cet officier était en poste sur une base de l’Otan, en Italie.

Selon les informations révélées par Europe 1, ce lieutenant-colonel a été arrêté par la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) à la fin de ses vacances, mis en examen et écroué le 21 août à Paris, notamment pour "intelligence avec une puissance étrangère portant atteinte aux intérêt fondamentaux de la Nation", a-t-on appris dimanche de source judiciaire.

Il a été placé en détention provisoire à la prison de la Santé, à Paris.

"Nous avons pris toutes les mesures de sauvegarde nécessaires", a précisé Florence Parly.

Le ministère des Armées avait dénoncé ces faits auprès du procureur de la République, sur le fondement de l’article 40 du code procédure pénale.

"Il revient désormais à la justice de faire toute la lumière sur ces agissements. Le ministère des Armés lui apportera toute sa coopération, dans le respect du secret de l’instruction en cours. Il a d’ores et déjà pris les mesures de sauvegarde nécessaires", précise le ministère.

 

Categories: Défense

"Falco": 5, "Banger": 0. Une IA bat un pilote de F-16 cinq fois

Sun, 30/08/2020 - 10:04

On a beaucoup parlé, ces derniers jours, des cinq duels aériens entre un pilote de chasseur F-16 installé dans un simulateur et une IA (intelligence artificielle) et des cinq victoires de l'IA. Pourtant, le pilote du F-16 fait partie de l'élite de l'USAF. "Banger" (c'est son nom de code) a 2 000 heures de vol sur F-16 au compteur et il a réussi le cours des instructeurs de l'Air Force Weapons School (le Weapons Instructor Course). 

Voilà pour l'humain. Quid de l'IA victorieuse (nom de code: "Falco")? Les épreuves du 20 août mettait en lice une IA retenue par la fameuse DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) pour affronter un vrai pilote sur un simulateur. Et elles constituaient l'aboutissement d'un processus en trois phases lancé en fin d'année 2019.

Les phases 1 et 2 se sont déroulées en novembre 2019 et janvier 2020; elles ont au lieu au Johns Hopkins Applied Physics Laboratory (APL) établi à Laurel, dans le Maryland. Des vidéos de ces deux phases sont à voir ici.

La phase trois a duré trois jours et elle a réuni 8 équipes:
- Aurora Flight Sciences
- EpiSys Science
- Georgia Tech Research Institute
- Heron Systems
- Lockheed Martin
- Perspecta Labs
- PhysicsAI
- SoarTech

Le premier jour, chaque équipe a affronté cinq IA adversaires développées à l'APL de John Hopkins. 

Le deuxième jour, un tournoi a opposé les 8 équipes entre elles.

Puis, le dernier jour, 4 finalistes ont pris part à un AlphaDogfight Trials Championship. L'équipe gagnante devait ensuite affronter le simulateur de vol et son pilote pour tester les capacités de l'IA contre un humain. L’IA victorieuse a été développée par Heron System.

Score final: Falco: 5, Banger: 0!

Pour aboutir à ce résultat, l’IA de Heron System avait réalisé plus de 4 milliards de simulations! Il a fallu lui apprendre d’abord les tâches basiques: voler, changer de direction, d’altitude, puis les paramètres du combat avec les conseils d’un pilote de chasse, humain lui…

Il faut rappeler qu’il s’agissait d’un scénario de combat simple, typique de la Seconde Guerre mondiale, avec un unique canon sur l’avant de l’appareil. Un scénario qui ne prenait pas en compte la complexité d’un combat moderne avec l’utilisation de missiles.

En outre, pour la Darpa, l’objectif n’est pas de remplacer les humains, mais plutôt de pouvoir se reposer sur une IA pour lui confier certaines tâches et de faire épauler les humains.

D’autres dogfights pourraient survenir prochainement (lire ici). On pourrait assister, dans un an, à un combat aérien entre un chasseur F-22 ou F-35 piloté par un militaire américain et un avion de combat de type F-16 piloté, lui, par une intelligence artificielle (IA). Une telle confrontation aérienne est prévue pour juillet 2021 par les responsables et chercheurs de l’Air Force Research Laboratory (AFRL) qui est chargé du projet.

"Un bon pilote affiche quelques milliers d’heures de vol", explique Steve Rogers, le directeur de l’AFRL, cité par Inside Defense. "Qu’est-ce qui se passera si nous pouvons augmenter leurs capacités grâce une IA qui, littéralement, aura des millions d’heures de vol et d’expérience […] et qui pourra prendre des décisions en un temps que nous, humains, avons du mal à imaginer".

 

Categories: Défense

974 millions de dollars pour KBR qui assurera le soutien à Moron, Izmir et Incirlik

Sat, 29/08/2020 - 10:09

KBR rafle un nouveau marché euro-africain pour le compte de l'USAF.

Après Djibouti où l'ESSD assure le "Base Support", KBR vient de décrocher un "Base Operating Support Contract" dont j'avais signalé l'appel d'offres en 2018 (lire ici). 

L'USAF externalisait déjà le soutien sur sa base de Moron en Espagne, ainsi que sur ses bases d'Incirlik et Izmir, et dans ses installations d'Ankara en Turquie. Depuis 2014, ce marché était détenu par Vectrus (ex-Exelis Systems Corporation). C'est désormais la fameuse (et critiquée) firme US qui s'en chargera.

Voici l'avis d'attribution:
Kellogg Brown & Root Services Inc., Houston, Texas, has been awarded a ceiling $974,000,000 indefinite-delivery/indefinite-quantity contract for U.S. Air Forces in Europe – Air Forces Africa (USAFE-AFAFRICA) base operating support. This contract provides day-to-day base operations and maintenance services throughout locations within USAFE-AFAFRICA. Work will be performed at Morón Air Base (AB), Spain; Incirlik AB, Turkey; Izmir Air Station, Turkey; Office of Defense Cooperation-Turkey; and Ankara Support Facility, Turkey, and is expected to be completed by Aug. 27, 2028. This award is the result of a competitive acquisition and three offers were received. Fiscal 2020 operations and maintenance funds in the amount of $10,000,000 will be obligated via the first two task orders, which will be awarded immediately after the basic contract. Air Force Installation Contracting Command, Ramstein AB, Germany, is the contracting activity (FA5641-20-D-0009).

Seule différence avec ce qui était envisagé: le Niger. En effet, certains documents américains laissaient entrevoir que le marché pourrait englober la base aérienne d'Agadez, au Niger (voir les nombreux posts que j'ai consacrés à cette emprise US où stationnent des drones).

Agadez échappe donc à ce marché. Signe que les rumeurs d'abandon de la base sont toujours valides?

 

 

Categories: Défense

"Comme en 40": l'exposition débute le 17 septembre, au musée de l'Armée

Fri, 28/08/2020 - 11:57

Dans un post de la fin novembre 2019, j'avais annoncé une future exposition au musée de l'Armée. Baptisée "Comme en 40...", elle se tiendra du 17 septembre au 10 janvier 2021. Elle devait se tenir d'avril à juillet mais elle a été reportée.

Cette exposition revient sur les événements de l'année 1940 (drôle de guerre, défaire etc.) qui ont façonné l’histoire de France en interrogeant l’évolution de leur perception historique et mémorielle. Elle remet ainsi l’année 1940 dans son contexte, en la présentant comme ses contemporains l’ont perçue à l’époque, dans une démarche volontairement immersive.

En marge de cette exposition, se tiendront de nombreuses animations (visites guidées et ludiques, concerts et films) dont des conférences qui reviendront sur certains événements et acteurs marquants de l’année 1940 avec les meilleurs spécialistes de la période. En partenariat avec l’Université permanente de Paris.
INFORMATIONS ET INSCRIPTIONS : Auditorium Austerlitz, de 13 h45 à 15 h. Entrée libre sur réservation (dans la limite des places disponibles). Reservations@musee-armee.fr 01 44 42 38 77 

- 6 octobre CONCEVOIR, CONSTRUIRE, CONDUIRE DES OPÉRATIONS À PLUSIEURS. FRANÇAIS ET BRITANNIQUES EN NORVÈGE (AVRIL – JUIN 1940). Tristan Lecoq, inspecteur général de l’Éducation nationale, professeur associé en histoire contemporaine à Sorbonne Université
- 13 octobre LES ARMISTICES DE 1940. Vincent Giraudier, chef du département de l’historial Charles de Gaulle, musée de l’Armée 5 novembre PÉTAIN EN 1940 Bénédicte Vergez-Chaignon, historienne.
- 10 novembre • 17h – 19h GUERRE ET FASCISME (1919-1945). Marco Mondini, professeur à l’Université de Padoue. Cette conférence propose un itinéraire qui mène de la guerre au fascisme et du fascisme à la guerre, en étudiant comment et pourquoi la Grande Guerre y occupe une place centrale. Organisée par le Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre, en partenariat avec le musée de l’Armée.
- 26 novembre DE GAULLE EN 1940. Frédéric Fogacci, directeur des Études et de la Recherche de la Fondation de Gaulle.

Pour avoir le programme et connaître toutes les modalités pratiques, c'est ici.

Categories: Défense

Afghanistan: 400 talibans bientôt libérés dont les tueurs de six Français

Mon, 10/08/2020 - 09:24

Les autorités afghanes se sont accordées, hier dimanche, sur la libération de 400 talibans radicaux dans l'espoir d'ouvrir la voie à des négociations de paix avec les insurgés. L'accord a été trouvé lors d'une session de la Loya Jirga, la grande assemblée afghane. 

Parmi les captifs concernés, se trouvent plus de 150 condamnés à mort, ainsi qu'un groupe de 44 captifs "indésirables", une sorte de liste noire remplie de profils jugés problématiques par les autorités américaines et afghanes, mais aussi d'autres pays.

Ce groupe inclut les deux assassins de Bettina Goislard. Cette employée française du Haut commissariat de l'Onu aux réfugiés a été tuée le 16 novembre 2003 à Ghazni, à 130 kilomètres au sud de Kaboul.

La liste contient aussi le nom d'un ancien soldat afghan qui avait retourné son arme contre des soldats français en 2012 dans la province de Kapisa, tuant cinq d'entre eux et blessant 13 autres dont 5 graves.

Voir mon post du 20 janvier 2012 sur cette fusillade qui avait eu lieu à Gwan, une FOB où stationnait une OMLT de 35 hommes composée d'éléments du 93e régiment d'artillerie de montagne de Varces, du 2e REG, du 4e RC (dont un officier et deux soldats sont blessés), du 3e RPIMA et du 28e RT.

Retrait US.
Les Etats-Unis prévoient de réduire "à moins de 5 000" le nombre de leurs soldats présents en Afghanistan d'ici fin novembre, a déclaré le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, lors d'un entretien diffusé samedi par la chaîne Fox News, précisant une annonce du président Trump. Environ 8 600 soldats américains sont actuellement stationnés en Afghanistan.

Categories: Défense

Niger: huit personnes dont six touristes français tuées dimanche par des hommes armés

Sun, 09/08/2020 - 17:31

Info AFP.

Selon le gouverneur de Tillabéri, Tidjani Ibrahim Katiella, huit personnes dont six Français et deux Nigériens ont été tuées dimanche par des hommes armés à motos.

Cette attaque a eu lieu dans la zone de Kouré (60 km à l'est de Niamey) qui abrite les derniers troupeaux de girafes d'Afrique de l'ouest

"Il y a huit morts : deux Nigériens dont un guide (touristique) et un chauffeur, les six autres sont des Français", a déclaré le gouverneur à l'AFP.

"L'attaque a eu lieu vers 11h30 (10h30 GMT) à 6 km à l'est de la localité de Kouré" qui se trouve à une heure de route de Niamey sur la route nationale numéro 1, a expliqué à l'AFP une source proche des services de l'environnement.

"La plupart des victimes ont été abattues par balles et une femme qui a réussi à s'enfuir a été rattrapée et égorgée. Sur place, on a trouvé un chargeur vidé de ses cartouches", a relevé cette source. "On ne connait pas l'identité des assaillants mais ils sont venus à motos à travers la brousse et ont attendu l'arrivée des touristes. Le véhicule emprunté par les touristes appartient à l'ONG Acted".

Categories: Défense

Tonnerre au Levant: le point sur les moyens militaires français déployés à Beyrouth

Sun, 09/08/2020 - 17:02

Comme prévu, le PHA Tonnerre quitte la France ce dimanche pour être au large de Beyrouth dès jeudi.

Selon le ministère des Armées, "le bâtiment emportera des moyens humains conséquents (environ 700 militaires) et apportera des capacités d’évaluation d’environnement portuaire, de sécurisation des approches maritimes et des infrastructures, de reconnaissance, de déblaiement ainsi qu’un soutien matériel".

Le Tonnerre transportera notamment :
- Un groupement génie de l’armée de Terre d’environ 350 hommes commandé par le 2e régiment étranger de génie (photo ci-dessus lors de l'embarquement). Constitué sur très court préavis, ce module est particulièrement adapté pour agir en milieu complexe, notamment par ses capacités de déblaiement, de travaux et d’aide au déploiement ;
- Un détachement de plongeurs démineurs de la Marine nationale avec des compétences de travaux sous-marins et d’investigation de zones portuaires ;
- Des moyens amphibies de débarquement: un engin de débarquement amphibie rapide (EDAR) et deux Chalands de transport de matériel (CTM) ;
- Deux hélicoptères (un hélicoptère de manœuvre Caracal de l’armée de l’Air et une Alouette III de la Marine nationale) ;
- Des capacités de reconnaissance des accès maritimes et de soutien hydrographie du Service hydrographique et océanographique de la marine (SHOM) ;
- Un module du 519e régiment du train pour aider au débarquement à Beyrouth ;
- Des véhicules incendie des marins-pompiers de Marseille qui seront donnés au Liban ;
- Du personnel et du matériel de première nécessité (fret alimentaire et matériaux de construction) mis à disposition par le ministère des Armées, le ministère de l’Europe et des affaires étrangères, le ministère de l’Intérieur, le ministère des Solidarités et de la santé, et par des entreprises privées.

Parallèlement au déploiement du PHA Tonnerre, un complément de personnels et du matériel lourd de l’armée de Terre, ainsi que des équipements de première nécessité, seront apportés au Liban par un bâtiment civil affrété.

Du côté des moyens aériens.
Sept vols militaires, dont une relève FINUL (ONU) ont été effectués vers le Liban depuis le 5 août, transportant à la fois des personnels et plus de 80 tonnes de fret (denrées alimentaires, produits d’hygiène et médicaux, kits mortuaires...).

En voici le détail:
- 1er vol : ‪A330‬ MRTT – 5 août - transport de fret et de personnels
- 2e vol : A400M – 5 août – transport de fret et de personnels
- 3e vol : A400M – 6 août - transport de fret et de personnels
- 4e vol : C130J – 7 août – transport de fret
- 5e vol (relève FINUL-ONU) : A310 – 7 août - transport de fret et de personnels
- 6e vol : A400M – 8 août – transport de fret
- 7e vol : A400M – 9 août – transport de fret et de personnels - SOUS

Ces avions ont transporté 90 tonnes de fret, 124 personnes et 3 chiens.

Un 8e vol devrait atteindre le Liban lundi.

 

Categories: Défense

Cyber : une question de souveraineté: l'Union IHEDN explore "la quatrième dimension de l’espace national"

Fri, 07/08/2020 - 10:19

L'Union-IHEDN vient de publier l'ouvrage collectif de la commission cyber-stratégie de l'Union-IHEDN préfacé par Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des affaires étrangères.

Ce livre collectif a été rédigé sous la direction de Julien Roitman; il est intitulé "Cyber : une question de souveraineté La quatrième dimension de l’espace national".

Constituée d'une quarantaine d'auditeurs délibérément recrutés dans toutes les régions et issus des horizons professionnels les plus divers, la commission s'est donné comme objectif de "stimuler et fédérer des initiatives dans le domaine cyber, d'en identifier les grands thèmes et les axes de progrès, de dégager 30 recommandations à faire connaître et appliquer".

S'en est suivi un important travail de réflexion dont les premières conclusions et propositions sont regroupées dans cet ouvrage

Ce livre devrait en principe se prolonger par une mobilisation nationale sur le terrain d'anciens auditeurs, en vue d'aider à titre bénévole à sensibiliser au cyber dans toutes les Régions les segments les plus vulnérables de la population.

Pour le consulter, c'est ici.

Categories: Défense

Un porte-hélicoptères français va appareiller pour Beyrouth

Thu, 06/08/2020 - 17:03

Petit point sur l'aide militaire française à destination du Liban (photo ci-dessus EPA-EFE).

Les armées françaises se mobilisent encore plus pour venir en aide à la population de la capitale libanaise. Les violentes explosions qui ont secoué Beyrouth mardi ont fait au moins 137 morts, alors que des dizaines de personnes restent portées disparues.

Deux vols humanitaires ont déjà atteint Beyrouth et un troisième avion militaire pourrait quitter ce soir Paris, transportant des enquêteurs, probablement de la gendarmerie. L'annonce a été faite ce jeudi lors du déplacement du président Macron à Beyrouth.

Selon l'EMA, deux avions ont quitté Roissy, avec 20,5 tonnes de fret humanitaire et d'intervention (15 tonnes fournies par le ministère de l'Intérieur, et 5,5 tonnes par le ministère de la Santé). L'un des deux avions est un MRTT Phénix de l'escadron Bretagne qui convoyait une cinquantaine de membres de la sécurité civile (UIISC1 de Nogent-le-Rotrou), quelques membres des SAMU, ainsi que quelques spécialistes du centre de crise du MAE.

 

Par ailleurs, le PHA (porte-hélicoptères amphibie) Tonnerre est en phase de montée en puissance pour une mission humanitaire au Liban. Le bâtiment actuellement à Toulon devrait arriver sur place sous une semaine.

Comme le précise le mamouth, "son équipage est donc rappelé de vacances et sera à pied d'oeuvre après avoir été chargé en matériel humanitaire. Le Dixmude prend sa place dans la liste d'alerte."

 

Categories: Défense

Le premier (des huit) avions légers de surveillance et de reconnaissance réceptionné par la DGA

Thu, 06/08/2020 - 16:16

Le ministère des Armées a enfin (voir un de mes posts de 2015 ici) reçu son premier avion léger de surveillance et de reconnaissance (ALSR). Ce Beechcraft est arrivé le 6 août sur la base aérienne d'Evreux pour rejoindre l'escadron électronique aéroporté.

Cet avion ISR, baptisé Vador, est capable d’effectuer des missions de renseignement avec une faible empreinte logistique et une grande facilité de déploiement. Il s'agit du premier des deux ALSR commandés en 2016 à Sabena Technics et Thales.

La LPM 2019-2025 prévoit un parc de 8 ALSR à l’horizon 2030. La commande d'un 3e avion va être anticipée de façon à ce qu'il soit livré en 2023 (au lieu de 2027).

L'armée de l'Air, qui va opérer les deux premiers appareils, a d$u patienter un peu avant de mettre la main dessus puisque c'est la DGA qui a réceptionné ce premier avion léger de surveillance et de reconnaissance le 31 juillet 2020.

 

Categories: Défense

Tique tac, tique tac: le temps passe et pas encore d'enquête du Pentagone portant sur des recherches sur des tiques

Wed, 05/08/2020 - 10:37

Le 22 juillet 2019, j'avais mis en ligne un post sur un projet parlementaire américain pour forcer le Pentagone à enquêter sur une rumeur concernant la maladie de Lyme (lire ici le rapport de 2018 destiné au Congrès sur la maladie aux USA) et sur des soi-disant manipulations génétiques sur des insectes.

J'y écrivais: "Les militaires américains ont-ils, entre 1950 et 1975, effectué des expériences sur des tiques pour en faire des armes biologiques? Des élus de la Chambre des représentants voudraient bien le savoir; c’est pourquoi ils demandent que l’Inspection générale rédige un rapport sur ces tests et sur le risque qu’ils aient contribué à la propagation de la maladie de Lyme. La demande a été formulée et un amendement en ce sens figure dans la 2020 National Defense Authorization Act."

Le 12 juillet 2019, l'amendement en question avait été voté à l'unanimité par la Chambre des représentants (à majorité démocrate) mais pas par le Sénat. 

Où en est-on un an après? Sur le plan de la rumeur, rien n'a changé: elle est toujours bien tenace et basée, entre autres, sur le livre “Bitten” de Kris Newby, (que j'ai à tort présentée comme une chercheuse de la Stanford University):

Sur le plan législatif, les choses bougent un peu.

Le même élu de la Chambre, Christopher Smith (voir son site web ici), a de nouveau déposé un amendement à la NDAA, la National Defense Authorization Act

Cet amendement a été voté le 20 juillet. Il s'agit du  Chris Smith/Collin Peterson amendment, n°587 qui demande que "The Comptroller General of the United States shall conduct a review of whether the Department of Defense experimented with ticks, other insects, airborne releases of tick-borne bacteria, viruses, pathogens, or any other tick-borne agents regarding use as a biological weapon between the years of 1950 and 1977".

Je traduis: "le Contrôleur général des USA conduira une étude pour déterminer si le ministère de la Défense a mené des expériences avec des tiques et d'autres insectes volants pour diffuser des bactéries, des virus et les utiliser comme des armes biologiques entre 1950 et 1977."

Plus précisément, la demande d'enquête est adressée au GAO, le plutôt scrupuleux Government Accountability Office:

Ce qu'il est aussi intéressant de noter, c'est que cet amendement est "bi-partisan": il est donc soutenu par les démocrates et les républicains, et il a donc des chances d'être voté par la Chambre et cette fois par le Sénat (à majorité républicaine).

Les travaux se poursuivent actuellement pour rédiger le texte qui sera inclus dans la version finale de la NDAA et qui donnera donc au GAO une mission officielle à mener sur les prétendues ou avérées recherches militaires sur les tiques, le laboratoire militaire de Lyme et les accusations lancées contre le DoD et ses expérimentations passées.

 

 

Categories: Défense

Les inscriptions pour les préparations militaires Marine sont toujours ouvertes

Sat, 06/06/2020 - 10:51

L’arrondissement maritime de la Manche et de la mer du Nord dispose de huit PMM réparties sur l’ensemble de l’arrondissement maritime (Cherbourg, Caen-Epron, Le Havre, Rouen, Amiens, Compiègne, Lille et Dunkerque). 

Pour s'inscrire ou en savoir plus, rendez-vous dans les centres d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA). Les inscriptions sont ouvertes tout l’été.

Les préparations militaires Marine (PMM) sont destinées aux jeunes filles et garçons âgés de 16 ans à 21 ans qui souhaitent découvrir la Marine nationale. Elles permettent à ceux qui souhaitent s’engager dans la Marine ou dans la réserve de mieux connaître les opportunités qui s’offrent à eux.

La PMM est une formation gratuite qui s’étend sur l’année scolaire à raison d’un weekend par mois et d’une semaine bloquée. Pendant cette période, les stagiaires de la PMM se familiarisent avec la vie en communauté et la découverte d’un environnement militaire. Ils reçoivent plusieurs formations dispensées par des instructeurs réservistes, volontaires de transmettre leur expérience et les valeurs de la Marine nationale à la jeune génération.

Composée d’une formation générale sur l’organisation et les missions de la Marine nationale et des armées mais également sur les enjeux de défense de la France et la réserve opérationnelle, la PMM est complétée par une formation militaire qui permet de connaître les différents grades, le maniement d’armes ou encore les défilés en participant à une cérémonie militaires. Les stagiaires de la PMM se préparent au diplôme de prévention et de secours civiques de niveau (PSC 1) et peuvent bénéficier d’une formation maritime pour apprendre la navigation.

La Marine étant un environnement où le maintien de la condition physique occupe une place importante, les stagiaires participent à des instructions sportives en groupe et développent ainsi leur esprit de cohésion et le goût de l’effort. Ces formations sont enrichies par au moins une période bloquée pour visiter des bâtiments de la Marine nationale et échanger avec des marins d’active sur leur quotidien, leurs missions et leurs parcours.

Categories: Défense

Un Master Géopolitique-Geoint, à la rentrée, à Sorbonne Université

Fri, 05/06/2020 - 10:26

Un master 2 Géopolitique-Information géographique numérique ouvrira à la rentrée 2020, à Sorbonne Université. Cette formation, l'une des première manifestation concrète de l’INTEL Campus de la DRM dans la volonté de s'ouvrir au monde universitaire, est portée par l’UFR de géographie en lien avec l’UFR d’histoire. Elle s’organise au sein du Master Géographie, Aménagement, Environnement, Développement (GAED).

Ce master démontre la richesse de la France aux croisements des secteurs académiques, de la défense et de la sécurité, ou industriels pour créer une culture commune dans un secteur de pointe. En effet, la pratique du renseignement, cloisonnée par nature, a, par pragmatisme, laissé les débats se tenir en milieux clos : entre experts. Or, cette formation permet de penser et d'enseigner le renseignement différemment afin de créer une culture de la pratique du renseignement géospatiale en France loin des logiques propriétaires pour faire en sorte que le renseignement se partage de façon efficace.

En effet, ce master a pour ambition de former des cadres dans le domaine de l’imagerie spatiale, la fusion de données géolocalisées et l’analyse géopolitique. Il a pour objectif d'apporter à ses étudiants au moins titulaires d’un Master 1 ou d’un niveau équivalent une méthode d’analyse des problèmes du monde contemporain qui constitue un savoir-faire pour l’aide à la décision. Il a vocation ainsi à former les futurs analystes spécialisés dans l’activité spécifique du Geoint (défini par fusion de données multi-sources et géolocalisées) au profit de différents ministères (Armées, Intérieur, MAE) et de différentes entreprises.

Ce Master de niveau 2e année diplômant propose une formation initiale ou professionnalisante : recherche, stage, apprentissage, formation continue (avec le Ministère des armées).

Les dossiers sont encore ouvert jusqu’au 15 juin : https://candidature.sorbonne-universite.fr/ [candidature.sorbonne-universite.fr] ou en septembre pour les candidats a la formation continue.

Cette formation continue est :
- orientée vers les métiers de l’analyse géopolitique et du traitement de l’information géographique numérique (géolocalisation)
- destinée à répondre aux besoins en analystes de la Défense, de la sécurité, du MAE et de l’Intelligence économique.
- spécialisée sur l’analyse de l’imagerie spatiale, de la cartographie, de la géopolitique et la fusion des informations géolocalisées sur des interfaces de visualisation.

Conditions d’admission Master 1. Une dispense de condition d’accès peut être accordée dans le cadre de la Validation des Acquis Personnels et Professionnels. La sélection des candidats se fait sur dossier par un jury souverain composé du responsable de la formation et de membres de l’équipe pédagogique.

Le dossier d’inscription doit contenir un curriculum vitae, une lettre de motivation et l’ensemble des documents attestant du parcours universitaire et professionnel du candidat. Un entretien peut être proposé.

Contact : Pr Philippe Boulanger
Philippe.Boulanger@sorbonne-universite.fr
Institut de géographie 191, rue Saint-Jacques 75005 Paris

Inscriptions : https://candidature.sorbonne-universite.fr/

Categories: Défense

Jour-J: un 76e anniversaire du Débarquement plus intimiste

Fri, 05/06/2020 - 08:51

Lu dans Ouest-France jeudi matin, cette page que mes camarades de la Normandie ont consacrée aux cérémonies du 76e anniversaire du Jour-J. 

Pour Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, "le 76e sera plus intimiste si on le compare aux grandes cérémonies du 75e. Mais tous les temps seront marqués, l’hommage sera rendu." Mais sans vétérans: " La santé de nos vétérans est essentielle. On ne peut pas les exposer. Je le regrette car nous vivons chaque fois avec eux des moments émouvants, très forts. Mais il n’aurait pas été raisonnable de les inviter".

Voici le programme des commémorations (cliquer sur l'image pour l'agrandir):

 

Categories: Défense

14-Juillet : une cérémonie place de la Concorde remplacera le traditionnel défilé militaire

Thu, 04/06/2020 - 11:33

 

C'est désormais officiel: selon une annonce de l'Elysée, "compte-tenu de la situation exceptionnelle que connaît actuellement notre pays et des incertitudes qui demeurent quant à l'évolution de la pandémie du COVID-19 au cours des prochaines semaines", le défilé militaire du 14-Juillet sera remplacé par une cérémonie place de la Concorde, cérémonie à laquelle prendront part des soignants. 

La cérémonie comprendra "un dispositif resserré ramené à 2 000 participants et environ 2 500 invités", dans le respect des règles de distanciation sociale, a précisé la présidence.

Categories: Défense

Les marines reprennent leurs déploiements en Australie mais après deux quarantaines

Thu, 04/06/2020 - 09:34

Les marines du 3rd Battalion, 7th Marine Regiment sont en cours de déploiement en Australie. Covid-19 oblige, ce déploiement comprend deux périodes de quarantaine, l'une sur la base aérienne de Kadena (photo ci-dessous), à Okinawa, au Japon, l'autre à Darwin, après leur arrivée sur le sol australien. Ce mouvement s'inscrit dans la 9e rotation des forces de la Marine Rotational Force - Darwin

Un détachement précurseur est déjà arrivé à Darwin, comprenant 200 marines.

Tous les soldats US seront donc soumis à une quarantaine après avoir été testés à leur arrivée à Darwin. A l'issue de leur quarantaine, ils seront de nouveau testés.

Au cours des prochaines semaines, la MRF-D verra ses effectifs portés à 1 200 soldats qui s'entraîneront jusqu'en septembre avec leurs camarades australiens, avec l'exercise Koolendong en fin de cycle.

Les marines repartiront en octobre vers le Japon puis vers les USA.

Categories: Défense

Les cessions d'armes de guerre aux forces de police de nouveau dans le collimateur

Thu, 04/06/2020 - 08:40

Quand on reparle du fameux programme 1033 de la Defense Logistic Agency qui permet l'achat de surplus militaires depuis 1997...

Le Law Enforcement Support Office (LESO), qui supervise le programme 1033, a déjà vendu à quelque 8 000 forces de police ou de sécurité des matériels déclassés par le DoD. Valeur de ces transferts de fusils, gilets pare-balles, casques, blindés (photo ci-dessus), hélicoptères: 7,4 milliards de dollars.

En ces temps de désordre et d'émeutes aux Etats-Unis, alors que les forces de police locales déploient leurs arsenaux pour contenir manifestants et pillards, la question de la militarisation des forces de l'ordre resurgit. Des élus se sont émus de voir des policiers en treillis camouflés, armés de fusils d'assaut et conduisant des MRAP.

Certes le risque d'affrontements armés avec des extrémistes existe (voir la photo ci-dessus. Photo Reuters) et des saisies d'armes automatiques, par exemple à Denver, ont démontré que des groupuscules pouvaient être tentés par des actions violentes contre les forces de l'ordre ou certains groupes ethniques. Mais des voix se sont élevées pour dénoncer la militarisation de la police et pour demander la fin des transferts d'équipements des armées aux agences locales de maintien de l'ordre.

Le sénateur démocrate Brian Schatz (Hawaï) estime ainsi que la mise en oeuvre de ces équipements militaires va à l'encontre de tout esprit de désescalade et que les forces de police ne sont pas suffisamment entraînées pour utiliser à bon escient des armes de guerre.

Trump détricote le décret d'Obama.
Entre 1997 et 2015, le programme a connu ses heures de gloire et de prospérité. L'arrivée de Barack a changé la donne. Obama Obama a signé son Executive Order 13688, le 16 janvier 2015 (lire ici), espérant ralentir le processus de militarisation des forces de police US et réduire le programme 1033.

Mais Donald Trump est arrivé. Le nouveau président a signé le 28 août 2017 un "Executive Order on Restoring State, Tribal, and Local Law Enforcement’s Access to Life-Saving Equipment and Resources" qui a rétabli les ventes de la DLA. En cela, il a suivi les recommandations émises en septembre 2016 par la Fraternal Order of Police, le plus grand syndicat de police américain.

Toutefois, sa décision allait à l'encontre des conclusions d'une étude de la même année: "Militarization and police violence: The case of the 1033 program" qui liait les violences policiers et les bavures aux dotations des police en armes de guerre.

En septembre 2018, Jonathan Mummolo allait plus loin dans "Militarization fails to enhance police safety or reduce crime but may harm police reputation" (lire ici). Il démontrait que ces équipements de guerre étaient le plus souvent mis en oeuvre lors d'opérations dans des quartiers habités par des gens de couleur.

Une étude de la Rand Corporation intitulée "Evaluation Finds Excess Property Program Is Efficient and Effective, but Perceptions About Militarized Police Persist" de 2018 jugeait le programme "efficace" mais reconnaissait des problèmes de formation des nouveaux utilisateurs, de manque de contrôle par la hiérarchie et d'images.

Depuis 2018, la situation n'a guère évolué, la DLA poursuivant ses cessions de matériels. La crise actuelle provoquera-t-elle une révision de ce type de vente. Rien de moins sûr.

 

 

 

 

Categories: Défense

Le Padre du 2e REI: "La loi de Dieu n'interdit pas la légitime défense"

Wed, 03/06/2020 - 11:46

Lu en dernière page d'Ouest-France ce mercredi, le portrait du père Chapeau, actuellement au Sahel avec la Légion étrangère:

Categories: Défense

Pages