You are here

Lignes de défense

Subscribe to Lignes de défense feed
L'actualité de la défense d'Ouest en Est
Updated: 3 weeks 2 days ago

La Poste émet un timbre à l’occasion des 80 ans du Débarquement en Normandie

Fri, 03/05/2024 - 09:13

Le 10 juin 2024, La Poste émettra un bloc composé d’un timbre à l’occasion des 80 ans du Débarquement en Normandie; ce bloc commémore également la Voie de La Liberté.

Le bloc sera vendu en avant-première du jeudi 6 au samedi 8 juin à :
▪ AUNEAU-BLEURY-SAINT-SYMPHORIEN (28) Salle des Fêtes Général Patton, de 9h à 18h, 13 rue Guy de la Vasselais, 28700 AUNEAU-BLEURY-SAINT-SYMPHORIEN (uniquement le 6 juin).
▪ BAYEUX (14) Office du tourisme, de 9h à 12h et de 14h à 17h, rue Saint-Jean, 14400 BAYEUX (uniquement les 6 et 7 juin).
▪ BÉNOUVILLE (14) Mairie de BÉNOUVILLE, salle du Conseil Municipale, de 9h à 18h, 1 avenue du 5 juin 1944, 14970 BÉNOUVILLE (uniquement les 6 et 7 juin).
▪ OUISTREHAM RIVA-BELLA (14) Esplanade Alexandre LOFI, de 9h30 à 18h, 14150 OUISTREHAM RIVA-BELLA.
▪ PARIS (75) Le Carré d’Encre, de 10h à 19h, 13 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS (Oblitération jusqu’à 17h).

À partir du 10 juin 2024, il sera vendu dans de nombreux bureaux de poste, par abonnement ou par correspondance à Philaposte Service Clients Commercial Z.I Avenue Benoît Frachon, BP 10106 Boulazac, 24051 PÉRIGUEUX CEDEX 09.

Categories: Défense

Des troupes occidentales en Ukraine: Macron persiste et signe dans The Economist

Thu, 02/05/2024 - 12:53

Emmanuel Macron a de nouveau assumé la possibilité d'envoyer des troupes occidentales au sol en Ukraine, dans un entretien publié ce jeudi par The Economist.

"Si les Russes devaient aller percer les lignes de front, s'il y avait une demande ukrainienne – ce qui n’est pas le cas aujourd'hui – on devrait légitimement se poser la question", a dit le président français à l'hebdomadaire britannique. "L'écarter a priori, c'est ne pas tirer les enseignements des deux dernières années", alors que les pays de l'Otan avaient d'abord exclu l'envoi à l'Ukraine de chars et d'avions avant de finalement changer d'avis, a-t-il ajouté.

"Comme je l'ai dit, je n'exclus rien, parce que nous avons face à nous quelqu'un qui n'exclut rien", a-t-il réaffirmé dans The Economist en référence au président russe Vladimir Poutine. "Nous avons sans doute été trop hésitants en formulant les limites de notre action à quelqu'un qui n'en a plus et qui est l'agresseur", a-t-il poursuivi.

"J'ai un objectif stratégique clair: la Russie ne peut pas gagner en Ukraine. Si la Russie gagne en Ukraine, nous n'aurons plus de sécurité en Europe. Qui peut prétendre que la Russie va s'arrêter là? Quelle sécurité pour les autres pays avoisinants, la Moldavie, la Roumanie, la Pologne, la Lituanie et tant d'autres? Et derrière, quelle crédibilité pour les Européens qui auraient dépensé des milliards, qui auraient dit que c'est la survie du continent qui se jouait là et qui ne se seraient pas donnés les moyens de stopper la Russie? Donc oui, nous ne devons rien exclure", a-t-il insisté.

Categories: Défense

Le GAO scrute le Pentagone qui reconstitue et modernise ses stocks vidés pour armer Kiev

Thu, 02/05/2024 - 10:00

Le GAO a diffusé le 30 avril une étude d'une douzaine de pages intitulée "Ukraine: Status and Challenges of DoD Weapon Replacement Efforts" (GAO-24-106649). L'équivalent de notre Cour des comptes y analyse les fournitures d'armes et de munitions à l'Ukraine et le processus de remplacement de ces équipements au sein des arsenaux américains. 

Avant mars 2024 (donc avant le vote des 62 milliards de dollars d'aide supplémentaire), le Congrès avait donné son accord à un financement supplémentaire de 25,9 milliards de dollars:

Ces fonds devaient permettre au DoD de:
- recompléter ses stocks au niveau où ils étaient avant le début des cessions à l'Ukraine
- acheter des modèles plus récents et plus modernes des armements livrées à l'Ukraine
- investir dans la base industrielle de défense pour accélérer la production d'armes
- rembourser les frais de logistique associés aux transferts vers l'Ukraine (par exemple, coûts du carburant et de l'entretien pour expédier les matériels à l’étranger).

Au 31 décembre 2023, le DoD avait déjà  utilisé plus de 70 % de ce financement, soit plus de 18 milliards de dollars.

Sur cette somme, plus de 16 milliards de dollars ont été engagés pour l'achat d'armes et l'adaptation de la base industrielle pour qu'elle produise davantage d'armement et de munitions (on pense aux obus de 155mm dont la production aura été multipliée par 7) et dans des délais raccourcis, tandis que le reste a été engagé pour rembourser les coûts de transport et de logistique du DoD.

Les achats de munitions, de missiles et de véhicules de combat constituent le coeur de ces commandes, comme indiqué ci-dessous:

C'est sur ces processus que s'est penché le GAO pour que l'utilisation des 25,9 milliards de dollars soit optimale et que le processus de cession à Kiev ne pénalise pas la capacité militaire US.

Categories: Défense

AgEagle Aerial Systems Inc. va fournir une cinquantaine de drones eBee à l'armée française

Thu, 02/05/2024 - 09:00

AgEagle Aerial Systems Inc., une société du Kansas, a annoncé le 30 avril avoir signé, via un intermédiaire, un contrat avec le ministère français des armées. Voici une partie du texte de son communiqué:

WICHITA, Kan., April 30, 2024 — AgEagle Aerial Systems Inc. (NYSE American: UAVS) (“AgEagle” or the “Company”), an industry-leading provider of full stack flight hardware, sensors and software for commercial and government use, has announced that the Company has secured its largest single purchase order to date to deliver 40 eBee VISION systems, and nine other eBees, including drones, sensors, datalinks, and control stations placed by a reseller to the French Army, specifically tailored for public safety, intelligence surveillance and reconnaissance missions. The revenue from this system contract is expected to be approximately $3.4 million for fiscal year 2024, making this the largest contract in AgEagle’s history."

La vente porte sur  40 systèmes eBee VISION et neuf autres eBees. Elle inclut des drones, des capteurs, des liaisons de données et des stations de contrôle. Ces équipements sont spécifiquement adaptés pour les missions de sécurité publique, de renseignement, de surveillance et de reconnaissance.

Le montant de ce contrat est d'environ 3,4 millions de dollars, ce qui en fait à ce jour le plus gros contrat de l’histoire d’AgEagle dont les drones sont utilisés par l'US Army Corps of Engineers (photos AgEagle).

Cette commande s'inscrit dans un marché notifié le 8 avril par la Direction de la Maintenance aéronautique (DMAé) au groupement SURVEY COPTER, EOS TECHNOLOGIE, DELAIR et THALES pour la fourniture, à des fins de renseignement, de drones et de prestations de soutien associées. Les eBees seraient destinés aux CPA de l'armée de l'air et de l'Espace.

 

Categories: Défense

MEDEVAC externalisé: le ministère des Armées repousse la date limite de réception des candidatures

Wed, 01/05/2024 - 10:25

On se souvent certainement du récent appel à candidature portant sur "l'affrètement d'un hélicoptère avec équipage destiné à tenir une alerte pour les besoins des forces françaises au Tchad et dans les pays limitrophes et, notamment, permettre la récupération de personnel isolé (personnel recovery - PR) en zone permissive et/ou l'évacuation médicale (medical evacuation - MEDEVAC)".

Voir mon post du 2 avril. 

 La date limite de réception des candidatures (DLRC) a été repoussée du 2 au 14 mai:

La valeur du futur marché a de quoi susciter l'appétit des déjà nombreux candidats (français et étrangers). Comme je l'écrivais dans mon post, "le montant estimé annuel pour 500 heures de vol est de 12 732 500 € HT soit 89 127 500 € HT pour une durée de 84 mois. Le montant global maximal pour 800 heures de vol par an est de 18 219 000 € HT soit 127 533 000 € HT toujours pour une durée de 84 mois."

Pour caricaturer, on pourrait dire que le match est disputé entre Super Puma H225 et Mi-8. Mais c'est un peu plus compliqué que ça...

 

 

 

 

Categories: Défense

République démocratique du Congo: les coups de pouce français aux FARDC (actualisé)

Wed, 01/05/2024 - 09:39

Le président de la République démocratique du Congo (RDC) Félix Tshisekedi, a effectué en visite officielle en France. Mardi, il a visité l'Ecole militaire aux côtés du ministre des Armées Sébastien Lecornu avant un déjeuner de travail à l'Elysée avec Emmanuel Macron, à l'issue duquel les deux présidents ont donné une conférence de presse.

Evidemment, la question de l'assistance militaire française aux forces armées congolaises (FARDC) a été abordée. Emmanuel Macron s'est félicité de "l'excellente coopération de sécurité et de défense" entre les deux pays et a émis le voeur de "consolider les initiatives en termes de formation". C'est pourquoi, Sébastien Lecornu, le ministre français des Armées, se rendra en RDC "au cours des prochaines semaines".

Pour l'instant, cette aide française est globalement limitée et discrète (photo ci-dessus EMA). 

Limitée care elle se concentre sur des actions de formation. On pense bien sûr aux formations dispensées au Gabon par les EFG. J'ai eu à plusieurs reprises l'occasion de parler de ces stages. Pour rappel: en 2021, la France avait ainsi proposé à la République démocratique du Congo d’accentuer son effort en matière de partenariat militaire opérationnel (PMO). Il s'agissait de contribuer au renforcement des capacités des FARDC pour lutter contre les groupes armés à l’Est du pays dans les deux provinces du Kivu et en Ituri en particulier. 

Outre des formations dispensées au Centre d’entrainement au combat en forêt du Gabon (CEC-FoGa), d'autres ont eu lieu en RDC même, au camp de Kibomango (en 2022) et elles se poursuivent à l’école des sous-officiers du Groupement des écoles militaires spécifiques (GEMS) des FARDC de Kitona. Elles sont dispensée par des détachements de partenariat militaire opérationnel (DPMO) des EFG; actuellement, quelque 50 militaires français sont engagés dans un tel programme au profit des FARDC dont trois bataillons "jungle" ont ainsi été formés (la formation du 3e étant en cours). 

Ces formations sont effectuées dans la discrétion (pas dans le secret, pour autant).

D'autres formations sont fournies par la France qui contribue, par exemple, à la modernisation des FARDC à travers son soutien à la création de l’École de Guerre. Depuis mai 2019 et la visite à Kinshasa du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian le volet défense du partenariat entre la RDC et la France a été réaffirmé, notamment à travers la signature de plusieurs conventions de coopération dont la création de cette  ÉGK.

Par ailleurs, il faut rappeler que l’ESSD française Themiis forme depuis 9 ans les officiers supérieurs des FARDC et de la police congolaise (des pays voisins envoient aussi des stagiaires) dans le cadre du Centre des Hautes études de sécurité et de défense (CHESD). Themiis dispense aussi, depuis 2018, des formations à l'École supérieure d'administration militaire (ESAM) et anime une Session spéciale (de type IHEDN) destinée aux décideurs civils et militaires congolais.

 

 

Categories: Défense

L'Etat commande des prestations à longs délais d’approvisionnements pour le futur PA-NG

Tue, 30/04/2024 - 13:16

Comme l'avait annoncé le ministre des Armées dans un récent post sur X (voir ci-dessus), Naval Group et TechnicAtome ont été notifiés, le 26 avril par la Direction générale de l’armement (DGA) et le CEA, du premier marché dit "pré-DLR" du porte-avions de nouvelle génération (PA-NG).

Ce marché permet d’engager les premiers travaux de réalisation des chaufferies nucléaires, qui se dérouleront de 2024 à 2029. Le marché dit de "pré-DLR" (DLR : décision de lancement en réalisation) démarre en parallèle des études d’avant-projet en cours, et concerne les développements et les fabrications à long délais des chaufferies nucléaires, en amont de la décision de lancement en réalisation du PA-NG.

Deux sites de Naval Group seront particulièrement concernés par ces activités :
- Cherbourg pour la réalisation des enceintes de confinement, 
- Nantes-Indret pour la réalisation des capacités principales des chaufferies.

En parallèle, TechnicAtome accueillera sur le site de Cadarache les premiers prototypes d’équipements des deux chaufferies nucléaires K22. Les infrastructures industrielles et les moyens de production seront modernisés pour répondre aux enjeux industriels de ce programme.

Par ailleurs, les Chantiers de l’Atlantique (Saint-Nazaire) ont aussi été notifiés d'une commande pour les prestations à longs délais d’approvisionnements du PA-Ng. Cette commande permettra l’adaptation de l'outil industriel nazairien en vue de la phase de construction. 

Selon le ministère des Armées, "cette commande de 600 millions d’euros mobilisera largement l’industrie nationale et irriguera un vaste tissu industriel de sous-traitants de la filière nucléaire. Les travaux d’Avant-projet détaillé (APD), lancés en avril 2023, se poursuivent et conduiront au lancement de la construction du porte-avions de nouvelle génération prévu entre fin 2025 et début 2026."

 

Categories: Défense

La première flottille de réserve côtière sera créée à Brest à l'été 2024

Fri, 09/02/2024 - 09:06

Les flottilles de réserve côtières, annoncées en 2023, vont bientôt voir le jour (photos Ouest-France).

On se souviendra que, selon l'amiral Pierre Vandier, le chef d'état-major de la Marine (CEMM), "l’objectif est de constituer des moyens de surveillance nautique qui seront armés par des réservistes, à la fois anciens et jeunes. Ces derniers navigueront sur des embarcations à coque semi-rigide et patrouilleront en lien avec les sémaphores dans des missions d’assistance publique et de renseignement." Selon le CEMM, les flottilles métropolitaines et ultramarines pourraient totaliser "à terme 2 000 à 3 000 réservistes".

Jeudi, le contre-amiral Laurent Berlizot, directeur du pôle "Cohésion nationale" de la Marine nationale, a détaillé le dispositif des flottilles de réserve côtières.

En métropole, 3 flottilles de réserve côtières vont voir le jour, chacune rassemblant 10 escouades de 6 à 8 réservistes. Hors de métropole, 6 autres escouades seront installées à la Réunion, en Guyane, en Polynésie, à Mayotte, en Nouvelle-Calédonie et dans les Antilles. Soit un total de 36 escouades dont le déploiement devrait être achevé en 2027. 

Elément de base de la flottille, l'escouade comportera un semi-rigide côtier de moins de 8m avec deux moteurs, le véhicule et sa remorque, ainsi qu’un micro-drone. 

La première flottille de réserve côtière sera installée en Atlantique "à l’été 2024" avec à terme un état-major de 120 hommes à Brest. Une seconde flottille verra le jour en Méditerranée (à Toulon) un an plus tard et une troisième en Manche (Cherbourg) à l’été 2026. Les deux premières escouades d'outre-mer verront le jour l’été 2025. 

A titre d'expérimentation, dès cet été, deux escouades vont être installées, l'une à La Rochelle et l'autre à Bayonne. Leur état-major sera aussi créé au même moment. Ces deux escouades seront chargées de tester deux semi-rigides, l'un de 6m, l'autre de 7,50m.

Huit autres escouades sont appelées à voir le jour en Atlantique, probablement dans des villes portuaires comme Saint-Nazaire, à proximité des sémaphores où la présence des réservistes sera renforcée et "en fonction des viviers Jeunesse", précise le contre-amiral Berlizot qui compte sur les préparations Marine pour inciter des jeunes à s'engager dans les flottilles de réserve côtière. 

Outre les flottilles de réserve côtières, la Marine veut mettre en place trois flottilles de réserve spécialisées:
- numérique/cyber
- logistique opérationnelle
- enseignement

Elles rassembleront 500 réservistes à terme.

Pour tout renseignement sur ces unités de réserve et sur la réserve en général, contacter les CIRFA Marine

 

Categories: Défense

Des F-16 pour l'Ukraine: le point sur la contribution belge

Thu, 08/02/2024 - 11:01

La formation des pilotes ukrainiens se déroule à la fois en Roumanie, au Danemark, aux États-Unis, au Royaume-Uni et bientôt en France. Mais plusieurs autres pays sont actifs au sein de la "coalition F-16" qui en rassemble treize, dont le Canada qui a externalisé sa contribution via l'ESSD Top Aces, et la  Belgique qui va consentir un double effort.

D'une part, la Belgique enverra deux F-16 biplaces au Danemark (sur la base aérienne de Skrydstrup, dans le sud où la Norvège déploie aussi deux F-16) et une cinquantaine de personnes entre mars et septembre prochains pour y participer à la formation de pilotes ukrainiens sur ces appareils très attendus par Kiev. Le personnel belge proviendra principalement des 2e et 10e wings tactiques, basés respectivement à Florennes et à Kleine-Brogel (Limbourg).

D'autre part, selon l'agence Belga, pour former les pilotes ukrainiens en France, "le ministère de la Défense prévoit d'envoyer deux pilotes instructeurs à la base aérienne 120 de Cazaux, tout au long de l'année 2024 pour soutenir la formation des pilotes ukrainiens sur Alpha Jet" (photo Gérard Gaudin). Les pilotes ukrainiens y effectueront 150 heures de vol dans le cadre de leur conversion ultérieure sur des avions de combat américains F-16.

Categories: Défense

En 2023, 70 612€ grâce aux concerts UNISSON pour les blessés des armées et familles endeuillées

Thu, 08/02/2024 - 08:59

Depuis son lancement en 2011 à Fougères, la tournée UNISSON a traversé 20 départements et 59 villes du grand Ouest. En 103 concerts, elle a réuni et sensibilisé plus de 58 500 spectateurs et a permis de remettre aux associations près de 747 000 euros de dons dédiés à nos camarades blessés et à leurs proches ainsi qu’aux familles des militaires morts en service.

Pour 2023 (11 dates en zone Ouest), la somme de 70 612 € a été collectée et remise lors d'une cérémonie à l’hôtel de commandement, au général de corps d’armée Michon, officier général de zone de défense et de sécurité Ouest, commandant la zone terre Nord-Ouest. Cette somme sera reversée aux trois associations qui soutiennent les blessés de l’armée de Terre (Terre Fraternité), de la Marine nationale (Entraide Marine), et de l’armée de l’Air et de l’Espace (Fondation des œuvres sociales de l’Air).

La tournée 2024 comportera une dizaine de dates (à préciser).

 

 

Categories: Défense

Ukraine: la loi sur la mobilisation votée en première lecture

Wed, 07/02/2024 - 13:54

Le parlement ukrainien (le Verkhovna Rada) a voté mercredi en première lecture un projet de loi controversé sur la mobilisation (photo AFP). Il s'agit de permettre à l'armée de regarnir ses rangs après deux ans de guerre meurtrière avec la Russie.

Pour ceux qui parlent ukrainien, voici un lien vers le texte

Un total de 243 élus ont voté en faveur de ce document contre un minimum requis de 226. 

Ce projet de loi devait être discuté au Parlement à partir du 11 janvier mais il a été retiré. Il devait permettre de mobiliser de 450 000 à 500 000 nouveaux combattants, de combler les pertes élevées sur lesquelles l’armée ne communique pas et de relever ceux et celles qui combattent les Russes depuis bientôt deux ans. Des Russes qui mènent une guerre d’attrition, tant sur le plan humain que matériel.

Le  texte voté ce mercredi prévoit de simplifier les procédures d'enrôlement et d'introduire des sanctions pour les réfractaires. A la différence du projet précédent, il prévoit cependant que ces sanctions doivent être approuvées par un tribunal. Il introduit aussi des périodes de repos obligatoires, même sous la loi martiale. La conscription reste obligatoire mais les 18-24 ans ont la possibilité d'avoir des sursis à condition de suivre 5 mois de formation militaire. A noter que les fonctionnaires ne bénéficieront plus d’un sursis à la conscription (à la différence des maires, chefs des conseils villageois et des dirigeants de collectivités territoriales).

La nouvelle version du projet de loi comprend des dispositions spécifiques sur la compensation financière fixée à un minimum de 20 000 Hr (526 dollars). La rémunération supplémentaire pour la période de loi martiale varie entre 30 000 et 100 000 Hr (790 à 2 600 $).

Pour être définitivement adopté, le texte doit cependant encore faire l'objet de débats parlementaires, de propositions d'amendements et d'un vote en deuxième lecture, une procédure qui peut s'étaler sur des semaines. Avant une signature présidentielle. 

 

Categories: Défense

Des barrières anti-intrusion sur la Seine pour la sécurisation des Jeux olympiques

Wed, 07/02/2024 - 10:27

Dans le cadre l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, le ministère des Armées devra contrôler la navigation sur la Seine et assurer la sécurisation de zones nautiques.

Pour se prémunir contre des actions malveillantes et d’empêcher l’intrusion d’embarcations, de plongeurs et de submersibles non autorisées dans ces zones, le ministère des Armées souhaite louer des barrières nautiques et subaquatiques anti-intrusion. Elles constituent un barrage de protection.

L’installation de ces barrières anti-intrusion est répartie sur trois zones implantées sur huit sites sur les communes suivantes :
- Zone 1 : Paris, Ivry-sur-Seine et Charenton-le-Pont
- Zone 2 : Paris
- Zone 3 : Île-Saint-Denis, Saint-Denis et Saint-Ouen sur Seine (voir ci-dessous): 

 

Les obstacles doivent permettre l’arrêt d’une embarcation disposant d’une énergie cinétique minimale de 800kj. Les barrières aquatiques doivent disposer d’une extension sous-marine permettant une sécurisation jusqu’au fond de la Seine. Cette extension a pour objectif d’empêcher le passage d’un nageur ou d’un submersible. 

À titre indicatif, le montant du marché public est estimé à 2 500 000€ HT.

Categories: Défense

La marine chinoise vire largement en tête devant l'US Navy

Wed, 07/02/2024 - 09:09

Lors de son audition par le Sénat, le 1ᵉʳ février, avant de prendre ses fonctions de chef de l'US Pacific Fleet, l‘amiral Samuel Paparo Jr a dressé un tableau alarmiste de l’évolution du rapport de forces entre l'US Navy et la marine de l’Armée Populaire de Libération. "Nous ne sommes pas dépassés mais je n'aime pas la trajectoire prise", a concédé l'amiral, témoignant de l'inquiétude de la marine US face à une flotte chinoise qui aligne désormais 370 bâtiments (contre 291 pour l'US Navy) et qui va encore grossir.

Comme l'a aussi rappelé le sénateur républicain de l'Alaska, Dan Sullivan, " numériquement, (les Chinois) ont une marine plus importante que la nôtre (...).  L'an dernier, ils ont fait entrer en service 30 bâtiments dont 15 navires de surface de type croiseur, destroyer et porte-avions. Nous, nous en avons ajouté deux". Et les projections ne sont guère meilleures:  135 bâtiments de plus pour la Chine en 2030! Aux navires s'ajoute une présence invasive des Chinois dans toutes les mers du monde, avec l'installation de points d'appui loin des bases continentales chinoises. 

Au-delà du déséquilibre, c'est aussi la question de la protection des emprises US dans le Pacifique qui inquiète l'amiral. Sa priorité sera Guam, la position US la plus excentrée, où deux milliards de dollars seront investis pour bâtir une système de défense antiaérien. 

Aux déclarations de l'amiral s'ajoute un long document du Congressional Research Service, intitulé "China Naval Modernization: Implications for U.S. Navy Capabilities—Background and Issues for Congress".

Ce document de 67 pages détaille les avancées chinoises et les type de bâtiments qui entrent en service. On le lira avec intérêt (texte et tableaux compris). 

Categories: Défense

23 véhicules Griffon et 22 véhicules Jaguar livrés en 2023

Tue, 06/02/2024 - 10:00

Petit point de production.

Le groupement momentané d’entreprises (GME) engin blindé multi rôles (EBMR), composé de Nexter, Thales et Arquus, a livré, l'an dernier, 123 véhicules Griffon et 22 véhicules Jaguar à la Direction générale de l’armement (DGA).

Le GME EBMR a notamment assuré en 2023 les premières présentations de Griffon Sanitaire (SAN) destinés au Service de santé des Armées. Dix exemplaires de cette version, qualifiée en 2022, seront livrés aux forces au cours du premier trimestre.

Par ailleurs, la DGA a qualifié, le 16 juin 2023, la version Véhicule d’Observation d’Artillerie (VOA) du Griffon et le 3e régiment d’artillerie de marine (3e RAMa) a perçu ses premiers exemplaires. Le Griffon VOA remplace le VAB OBS. Une quinzaine d'exemplaires ont été livrés.

Ces livraisons portent le total des véhicules livrés depuis 2019 à 575 Griffon et 60 Jaguar.

Categories: Défense

194 millions d'euros: gros coup de pouce du Conseil européen pour la formation des soldats ukrainiens

Thu, 30/11/2023 - 16:28

Le Conseil européen a décidé le 28 novembre d'augmenter son financement pour la formation des forces armées ukrainiennes dans le cadre de la mission d'assistance militaire de l'Union européenne en soutien à l'Ukraine (EUMAM Ukraine). À ce jour, plus de 34 000 soldats ont été formés par l’EUMAM Ukraine depuis le lancement de la mission en novembre 2022.

Ce soutien sera accordé dans le cadre de la facilité européenne pour la paix (FEP) et prendra la forme d’équipements létaux et non létaux, ainsi que de services de soutien aux activités de formation.

Le montant financier est augmenté de 194 millions d’euros pour un montant total de 255 millions d’euros. L’objectif est de continuer à soutenir le renforcement des capacités des forces armées ukrainiennes par l’EUMAM, en fonction des besoins ukrainiens et compte tenu de la portée et de la complexité croissantes du programme de formation.

Ce soutien continuera de faciliter la formation à grande échelle du personnel des forces armées ukrainiennes et permettra aux États membres de l’UE de fournir les équipements et fournitures nécessaires en matière de formation. 

Categories: Défense

De nouvelles tensions au large du Yémen: l'USS Carney abat un drone lancé depuis le Yémen

Thu, 30/11/2023 - 09:14

Un destroyer lance-missiles américain naviguant dans le sud de la mer Rouge a abattu mercredi un drone lancé depuis une zone du Yémen contrôlée par les Houthis, rebelles pro-iraniens.

"A environ 11h heure de Sanaa" l'USS Carney "a abattu un KAS04, un appareil volant de construction iranienne sans pilote, lancé depuis une zone du Yémen contrôlée par les Houthis", a déclaré le commandement de l'armée américaine pour le Moyen-Orient (CENTCOM) dans un communiqué:

"Les intentions de l'appareil ne sont pas connues, mais il se dirigeait vers le navire de guerre", qui escortait un pétrolier ravitailleur et un navire qui transportait du matériel militaire, a ajouté la même source. La Navy n'a fait état d'aucun blessé ni de dégâts matériels.

La Marine américaine a déjà abattu plusieurs drones venant du Yémen le 23 novembre, un le 15 novembre et des missiles et des drones le 19 octobre.

Renforts britanniques
Le MoD a annoncé que le destroyer HMS Diamond va renforcer l'actuel dispositif de l'opération Kipion dans le golfe et dans l'océan Indien. Lire le communiqué ici.

Ce bâtiment va rejoindre le HMS Lancaster, trois chasseurs de mines et un bâtiment de soutien de la  Royal Fleet Auxiliary (RFA). Il s'agit des HMS Bangor, HMS Chiddingfold, et HMS Middleton du RFA Cardigan Bay.

Deux destroyers de Type 45 (bâtiments de défense aérienne de premier rang) sont donc désormais déployés dans la région.

Categories: Défense

L'exercice Barr-Avel a mobilisé 120 soldats du 3e RIMa et du 6e RG

Wed, 29/11/2023 - 18:05

Les marsouins du 3e Rima de Vannes débarquent sur la plage de Conleau (56) pour sécuriser les lieux et permettre aux autres groupes de débarquer en toute sécurité (photo Ouest-France).

Clap de fin dans le Morbihan: l'exercice Barr-Avel (coup de vent en breton) a rassemblé 120 soldats vannetais et angevins (6e RG). A lire cet article paru samedi dans nos éditions de Vannes:

 

Categories: Défense

Le PHA français Dixmude a accueilli les premiers blessés en provenance de Gaza (actualisé)

Wed, 29/11/2023 - 08:43

 

Suite de mon post du 27 novembre.

Le porte-hélicoptères français Dixmude, configuré pour offrir du soutien hospitalier aux civils blessés de la bande de Gaza, a accueilli mardi de "premiers patients en urgence relative" dans le port égyptien d'Al-Arich, a annoncé mardi le ministre français des Armées Sébastien Lecornu sur la chaîne de télévision CNEWS.

"Ce soir nous avons les premiers patients en urgence relative qui ont été accueillis sur le bateau, tout ça va monter en puissance lentement", a déclaré le Ministre, se félicitant de ce que la France soit "la première puissance occidentale à mettre des moyens de soins aussi près de la bande de Gaza".

La structure hospitalière du navire qui a accosté lundi comprend deux blocs opératoires, 40 lits, plus de 80 soignants, des scanners et des laboratoires d'analyses, selon le ministre.

Categories: Défense

Le Suffren et sept autres coques bientôt démantelées à Bordeaux

Tue, 28/11/2023 - 09:42

Vendredi dernier, l'ex-frégate lance-missiles de la Marine Nationale Suffren est arrivé à Bassens, le grand port maritime de Bordeaux pour y être déconstruit. Elle avait quitté Toulon, le 4 octobre.

Ce marché, portant sur la déconstruction de navires condamnés de fort tonnage de la marine de type frégates, pétrolier ravitailleur, patrouilleur et bâtiment océanographique, a été attribué le 17 septembre dernier; il a une valeur de  17 769 700 euros. Hors TVA. Ce chantier est géré par les équipes du service de soutien de la flotte qui est basé à Brest.

Le Suffren est le premier d’une série de huit qui vont être démonté à Bordeaux, comme l'explique l'un de mes confrères brestois dans cet article:

Categories: Défense

Gaza: le PHA Dixmude chargé d'aide médicale française est arrivé en Egypte

Mon, 27/11/2023 - 17:03

Des nouvelles du Dixmude! Le PHA a quitté Toulon le lundi 20 novembre en direction de l'Egypte où il est arrivé ce lundi. Le PHA est à al-Arich, le port le plus proche de Gaza. 

Quelles sont les autres nouvelles? Elles datent un peu.

Huit personnels de santé venant de de l'Unité d'instruction et d'intervention de la Sécurité civile n°1  (3 personnels) et du bataillon de Marins- Pompiers (5 personnels) de Marseille sont venus renforcer les capacités du PHA Dixmude, engagé au Proche-Orient pour des opérations de soutien sanitaire.

La communication a suivi d'un train de sénateur, l'UIISCC1 et la Sécurité civile mettant en ligne des photos ce 27 novembre:

et l'EMA le dimanche 26:

 

Categories: Défense

Pages