You are here

Analyses sur les Balkans Occidentaux

WESTERN BALKANS AND THE EUROPEAN UNION. LESSONS FROM PAST ENLARGEMENTS, CHALLENGES TO FURTHER INTEGRATIONS
Editors : Vesselin Mintchev, Nikolay Nenovsky, Xavier Richet

András István Türke – Enjeux géopolitiques des premières missions de l’UE dans les Balkans occidentaux………………………………………………………………………...233


Les premières missions de la PESD dans les Balkans (2003-2007)
par András István Türke
CERPESC 05/B/04/2007 - 15 décembre 2007

Nous savons comment la crise de Kosovo a influé la mise en place de la PESD, le plan de l’Objectif Global d’Helsinki (en 1999, 60.000 personnes) et le PAEC (100.000 personnes.). Nous pouvons prendre en compte le fait que la PESD était opérationnelle depuis 2001. Les facteurs de blocage qui ont freiné le lancement des premières opérations de la PESD jusqu’au déblocage lors de la conférence de Copenhague en novembre 2002 sont également connus : Les événements du 9/11 ont rendu la lutte contre le terrorisme international au cœur des débats, et les veto turc et grec concernant le processus de Berlin Plus, ont annihilé le recours aux capacités de l’OTAN. Dans notre analyse, nous essayons de focaliser sur les opérations dans les Balkans : à conclure les opérations, trouver un bilan, souligner les enjeux et les défis. Les deux territoires choisis qui seront présentés plus en détail vont être la Bosnie-Herzégovine et la Macédoine.

Rapport financé par l'Institut Hongrois des Affaires Etrangères (HIIA)


L'UEO, l'UE et la crise albanaise en 1997 (La mission ALBA)
par András István Türke
CERPESC 04/B/03/2007 - 23 mai 2007

Après 45 ans sous le régime communiste, l'Albanie, le seul pays athée du monde, a repris son indépendance (pour la deuxième fois dans son histoire) en 1990. Tirana a posé sa candidature pour adhérer à l'OTAN dès décembre 1992. Au début de l'année 1997, conséquence de l'effondrement brusque de la pyramide, les investisseurs se retrouvaient seuls et sans aide face à la subite disparition de leur épargne. Une série de manifestations ont commencé contre le gouvernement, accusé d'entretenir des relations avec les compagnies pyramidales...


Les missions de l'UEO dans les Balkans (1991-2002)
par András István Türke
CERPESC 03/B/02/2006 - 20 décembre 2006

En 1991, l'Europe a été surprise par le processus de désintégration de la Yougoslavie, elle n'a pas reconnu l'importance et le danger de la crise peut-on lire souvent. Mais la dissolution du monde bipolaire, l'unité allemande, la disolution des régimes communistes en Europe de l'Est étaient tous des surprises pour l'Europe. Les missions de l'UEO pendant cette période, parfois sous l'égide de l'OSCE peuvent être caractérisées par la faiblesse ou des importantes lacunes du côté communautaire, "européen", notamment en ce qui concerne la chaîne de commandement et la capacité de transport...


Enjeux et défis pour la PESC dans les Balkans (1991-2006)
par Elisabeth du Réau
CERPESC 02/B/01/2006 - 10 juillet 2006

L’année 1991 est important tournant dans l’histoire de l’Europe. À l’Ouest, une conférence intergouvernementale des douze membres de la Communauté européenne s’achève par des négociations ultimes à Maastricht qui mettent en perspective la création de la politique étrangère et de sécurité commune. À l’Est, le processus de dislocation du Pacte de Varsovie est à l’oeuvre et l’URSS vit ses derniers jours. Au Sud-Est de l’Europe, un grave conflit surgit en Yougoslavie où des Républiques, la Croatie et la Slovénie demandent à faire sécession et proclament leur indépendance en juin 1991 : les Balkans s’embrasent. Dix-sept ans après ces évènements est-il possible d’étudier le comportement des acteurs européens occidentaux?


Undefined